Révision mammaire et abdominoplastie de René

Déc 1, 2021
admin

Après avoir subi une augmentation mammaire réussie à Chicago en 2008, René souhaitait une légère réduction de la taille de ses implants. René, un retraité qui vit dans l’Illinois, a voyagé hors de l’État pour sa chirurgie de révision. Elle croyait que la procédure conduirait à une confiance en soi accrue et à un plus grand confort avec son corps.

Malheureusement, l’intervention lui a laissé une cicatrice profonde et défigurante sur l’un de ses seins. Parce que l’opération a eu lieu dans un autre État, René a été dévasté d’apprendre qu’elle n’avait aucun recours juridique.  » J’étais mortifiée « , dit-elle. « J’ai cherché des chirurgiens locaux, et personne ne m’aiderait. »

Un voyage de confiance

René a entendu le nom du Dr Mustoe pour la première fois lors d’une conversation avec un avocat pour faute professionnelle, un homme qui était également un ami personnel.  » Il m’a dit que le Dr Mustoe était le seul chirurgien plasticien en qui il aurait confiance avec sa femme « , explique René. Sans hésiter, René a pris rendez-vous avec le Dr Mustoe.

Les premières impressions de René sur le cabinet du Dr Mustoe ont renforcé son choix. De son équipe, René dit: « Y a-t-il un mot plus grand que « incroyable »? » Leur organisation, leur empathie et leur loyauté envers le Dr Mustoe étaient rassurantes.  » Ils travaillent tous ensemble en équipe, et il y a une passion – une fierté – quand ils parlent de lui. Il a choisi les bonnes personnes « , dit René.

La chirurgie de révision mammaire de René a été un succès. Elle était tellement satisfaite des résultats qu’elle savait qu’elle pouvait faire confiance au Dr Mustoe pour d’autres interventions. C’est pourquoi, en 2013, René a programmé une consultation de abdominoplastie avec le chirurgien de Chicago.

Comme beaucoup de gens qui envisagent une chirurgie de abdominoplastie, René était généralement en bonne forme, mais dérangé par un surplus de peau et de graisse autour de son milieu. « Je mange bien, je ne suis pas en surpoids », dit René, « mais cette région m’a toujours dérangé. Je n’aimais pas mon apparence dans mes vêtements, et je ne voulais plus vivre comme ça. »

À 61 ans, René hésitait à aller au bout de la procédure, préoccupé par le fait qu’elle n’était pas adaptée à l’âge. « Je me suis demandé: « Suis-je trop vieux pour une abdominoplastie? »Je n’essayais pas de ressembler à ce que je faisais quand j’avais 30 ans, mais je ne voulais plus être insatisfaite non plus. J’étais donc un peu gênée d’entrer dans la consultation. » Le Dr Mustoe a rapidement apaisé ses craintes.  » Il n’y a pas eu d’hésitation « , dit René.  » Il savait qu’il pouvait m’aider, et je savais qu’il le pouvait aussi. »

« Bénis ses mains »

« Je suis 100% grec, et nous avons une expression », dit René. « Bénis ses mains. » Aujourd’hui, René se sent tout aussi passionné par le travail du Dr Mustoe que son personnel. « Toute personne qui s’intéresse à la chirurgie plastique aurait la chance d’avoir l’occasion de travailler avec le Dr Mustoe. »

René, qui est allergique à la plupart des analgésiques sur ordonnance, a dû compter sur des médicaments en vente libre pour la faire passer à travers les premiers jours de son rétablissement. Pendant ce temps, le Dr Mustoe était en vacances, mais il avait fourni à René son numéro de téléphone portable personnel si elle avait des préoccupations. « J’ai dû l’appeler une fois », dit-elle, « et il m’a immédiatement rappelé. Pas de répondeur, pas de secrétaire. C’était une ligne directe pour lui, et il était là. »

Heureusement, René dit que l’inconfort après son abdominoplastie s’est calmé rapidement après le premier jour.  » Lors de ma consultation, je me souviens lui avoir demandé si ça ferait mal. Il a dit : « Pas si je le fais. Et il avait raison. »

Lors d’un rendez-vous avec son interniste seulement 2 semaines après son abdominoplastie, René dit que même son médecin a été impressionné par les résultats. « Elle a elle-même 3 enfants, et elle m’a dit qu’elle allait appeler le Dr Mustoe une fois qu’elle serait prête. »

Aujourd’hui, René est ravi de sa silhouette améliorée et adaptée à son âge. Bien qu’elle n’ait plus de procédures de chirurgie plastique sur son radar, elle dit qu’elle sauterait sur l’occasion de travailler à nouveau avec le Dr Mustoe. « C’était un morceau de gâteau », dit-elle.  » Il est doué. Vraiment doué. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.