La Charte Ira « Plus Loin » Que Les Règles De Neutralité Du Net De FCC lors De La Fusion Avec Time Warner Cable

Fév 23, 2022
admin
 Tom Rutledge PDG de Charter Communications
Daniel Acker / Bloomberg via Getty Images

Populaire sur Variety

Charter Communications a déclaré qu’elle s’engagerait à respecter les principes de neutralité du Net, tels que l’absence de blocage ou de limitation du trafic, dans le cadre de sa fusion prévue avec Time Warner Cable et de l’acquisition de Bright House Networks.

Le câblodistributeur a également promis de ne pas s’engager dans une priorisation payante, dans l’un des nombreux engagements qu’il a pris dans une déclaration d’intérêt public pour son projet de transaction déposée auprès de la FCC jeudi.

Charter a annoncé son projet de fusion avec TW Cable le mois dernier, quelques semaines seulement après que Comcast a abandonné sa transaction proposée.

Dans une liste des avantages de la transaction, Charter a déclaré qu’elle « irait plus loin » que la récente ordonnance de neutralité du Net de la FCC en acceptant de ne pas imposer de plafonds de données ou de prix basés sur l’utilisation.

La société a également déclaré qu’elle ferait des « investissements complets et importants » dans son réseau à large bande, les clients de TW Cable et de Bright House obtenant des vitesses de téléchargement d’au moins 60 Mbps, ainsi que des réseaux câblés entièrement numériques. Le service à large bande sera facturé sur son modèle actuel, qui est moins cher que les offres comparables de TW Cable et Bright House.

Charter « créera des milliers d’emplois basés aux États-Unis » en embauchant des opérateurs de centres d’appels et de techniciens de terrain du service à la clientèle et en renvoyant les centres d’appels de TW Cable aux États-Unis.

Charter prévoit de s’engager dans des pratiques d’interconnexion « raisonnables et non discriminatoires » et de soumettre tout litige à la FCC au cas par cas. Dans ses règles de neutralité du Net, la FCC a inclus la surveillance des pratiques d’interconnexion.

Les fournisseurs de services Internet ont contesté en justice la décision de la FCC de reclasser Internet en tant que service de télécommunications du titre II, une manœuvre réglementaire visant à imposer des règles robustes de neutralité du Net.

Charter a également déclaré qu’elle investirait « de manière significative » dans le Wi-Fi, avec plus de 300 000 points d’accès hors domicile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.